hallucinate

(redirected from hallucinant)
Also found in: Dictionary, Thesaurus, Wikipedia.

hallucinate

(hə-lo͞o′sə-nāt′)
v. halluci·nated, halluci·nating, halluci·nates
v.intr.
To undergo hallucination.
v.tr.
To cause to have hallucinations.

hal·lu′ci·na′tor n.
References in periodicals archive ?
C'est hallucinant quand on y regarde de pres, mais c'est dire a quel point le sommeil est important.
Entre l'ex-bourreau et l'ex-prisonniere va se nouer une relation conflictuelle et de dependance mutuelle et la confrontation va donner lieu a un hallucinant retour vers le passe et la passion que chacun eprouve toujours pour son conjoint.
Au niveau du conseil de la Region, le constat est on ne peut plus hallucinant.
Les deux journalistes, victime des ce vacarme hallucinant, ont trouve beaucoup de peine a contenir cette cacophonie diarrheique.
Georges, whose most perceptive comments involve the cause of the artist's impotence, discerns in Lucien's anguished eye an imprisonment of the sky, sees an unreachable blue infinity circumscribed by the painter's field of vision: "son regard etait pareil aux regards hallucinants des figures de ses toiles, il ressemblait aux ciels tourmentes et dements de ses paysages" (81).
There were increases in the use of hallucinants and cannabis in many areas over this period.
Hallucinants such as amphetamines, LSD, Ecstasy and magic mushrooms, associated with dance culture, were the second most popular drugs but use was beginning to fall, which researchers put down to the end of the rave scene.
L'image que l'on trouve en couverture de ce numero, une composition inspiree de sequences filmees par les cameras infrarouges de l'armee americaine lors de la guerre du Golfe en 1991, devrait rappeler aux lecteurs les clips hallucinants que le monde entier recevait par satellite et regardait a l'epoque a travers les medias televises, notamment CNN: elle evoque la nuit d'une guerre inutile, barbare et fondee sur le mensonge; elle ne laisse entrevoir que l'ombre, l'incertitude, le desordre et dont toutes les consequences ne sont pas encore connues.
Les decors impressionnistes hallucinants -- toutes les nuances de gris dans "Symphonie en gris," et les jets de lumiere de "Fin du jour," et l'emprise hypnotisante des sons et des parfums -- refrains et rondes dans "Chanson d'automne" et "Fin du jour" -- creent une atmosphere de reverie propice a la meditation et a l'evasion dans d'autres mondes ou d'autres temps.