couvercle

cou·ver·cle

(kū-ver'kel),
Rarely used term for an external coagulum, especially a blood clot formed extravascularly.
[Fr. cover, lid]
References in periodicals archive ?
A la fin de cette etude particuliere, j'ai en effet parfois l'impression peu confortable d'avoir souleve le couvercle d'un veritable tabou.
Le couvercle est en effet susceptible de se detacher du chassis lorsque la machine est en marche.
Par ailleurs, une enquete est ouverte pour lever le couvercle de cette marmite explosive.
En jouant a peine sur les mots, elle s'apparente a la fois un concept couvert et couvercle.
Et le couvercle du hennap a semblables esmax et devise; et en l'esmail dudit couvercle par dedens a une dame qui fait semblant de soy tirer arriere d'un chevalier [.
De meme, les repliques d'un humour tres noir y paraissent-elles destinees avant tout a soulever brievement le couvercle de la marmite, a mon avis, et non a faire rire aux eclats.
ES Tom souleva le couvercle et decouvrit un morceau de papier .
Apres que l'Interieur a multiplie les appels aux citoyens pour ne plus former ces comites populaires, afin de ne pas obstruer les efforts de la police pour arreter les criminels, les forces de l'ordre ont egalement dechaEne une campagne de pourchasse des elements criminels, qui se faufilaient sous couvercle de comites populaires.
Sous le titre +Stephen Harper somme les fraudeurs de quitter son parti+, le quotidien La Presse rapporte que le premier ministre Stephen Harper a invite les deputes ou les senateurs qui cherchent a profiter de leurs fonctions pour s'enrichir a quitter le Parti conservateur sur-le-champ, esperant mettre le couvercle sur "ce qui pourrait etre la pire crise d'ethique a secouer son gouvernement majoritaire".
Le peuple stupefait me laissa passer, pour mecarter de la place funebre; il m'a vu ouvrir avec mes coudes ses flots ondulatoires, et me remuer, plein de vie, avam;ant devant moi, la tete droite, pendant que la peau de ma poitrine etait immobile et calme, comme le couvercle dune tombe.