crispation


Also found in: Dictionary.

cris·pa·tion

(kris-pā'shŭn),
1. A "creepy" sensation due to slight, fibrillary muscular contractions.
2. Retraction of a divided artery, or of muscular fibers or other tissues when cut across.
[L. crispo, pp. -atus, to curl]

crispation

(krĭs-pā′shən)
n.
1.
a. The act of crisping or curling.
b. The state of being crisped or curled.
2. A slight involuntary muscular contraction, often producing a crawling sensation of the skin.

cris·pa·tion

(kris-pā'shŭn)
A "creepy" sensation due to slight, fibrillary muscular contractions.
[L. crispo, pp. -atus, to curl]
References in periodicals archive ?
L'attitude contrastee des guides a Fes et Istanbul temoigne d'un rapport differencie a la culture--de distanciation dans le premier cas et de crispation identitaire dans un contexte de reappropriation du passe ottoman et de fortes mutations urbaines dans le second--que traduit la mise en scene de l'artisanat.
L'histoire du livre peut permettre de revenir sur l'analyse de trois points de crispation qui ont marque ces deux decennies : en adoptant un poste d'observation a priori tres etroit, ce sont des debats majeurs qui sont eclaires d'un jour nouveau (2).
Il me semble en effet que dans des societes qui reconnaissent davantage la presence de l'ethnicite et des groupes ethniques, qui n'envisagent pas le regroupement en quartiers comme signe de crispation identitaire, la judaite peut s'exprimer plus librement, et en dehors du cultuel.
pouvait se reduire a cette crispation d'impuissance devant une
Meme s'il y a bonne entente avec la mere, l'hypothese peut etre soutenue que c'est un aspect de crispation dans la mobilisation de ces derniers, qui, plus que les <<pressions>> des pairs et des enseignants, peut avoir joue jusqu'a des <<blocages>>, la sur-mobilisant jouant ici comme inefficace, parce que source d'immobilisation, de paralysie de l'eleve face aux devoirs, aux echeances scolaires:
Les dissidents de la Church of Pentecost, qui tentent de se demarquer d'un pentecotisme africain <<indigene>>, ont en fait pousse l'Eglise, dans une sorte de crispation identitaire, a se reaffirmer comme une Eglise a la fois transnationale et profondement ghaneenne, etroitement associee au groupe Ashanti.
Des propos appuyE[umlaut]s par Jacques Chirac, qui a soulignE[umlaut] les A1/2 contradictions e des sociE[umlaut]tE[umlaut]s modernes : A1/2 Au risque d'uniformitE[umlaut], Ea la peur de la dilution des identitE[umlaut]s, rE[umlaut]pond la menace du repli sur soi et de la crispation e.
Ainsi, dans son article de 1837 sur la copie faite par Sigalon du Jugement dernier de Michel-Ange, Gautier decrit la crispation des corps muscles des deux cents figures qui constituent cette fresque comme si tout ce monde avait 'Tentablement du ciel sur le coin de l'epaule.
But it creates, or can create, a certain crispation in local EU meetings: a French Commission representative and the French ambassador cannot always be expected to agree, for example.
Dans le contexte actuel de crispation "anti-normalisatrice," pour ne pas dire plus, de l'intelligentsia arabe, il va deliberement a contre-courant d'une maniere propre a attirer sur lui les foudres des gardiens du temple nationaliste et a nourrir les accusations "d'adonisme" de ses pairs-concurrents.
Et le combat defensif qu'ont dfi mener face aux intellectuels franqais les deux ecrivains a la fin de 1956, a la suite des evenements de Hongrie, n'est pas sans marquer Le Monument d'une certaine crispation.
Cet affront qui annonce, sans doute, des attitudes de crispation encore plus virulentes, rappelle a une epoque ou l'enceinte de la commune se transformait en arene de querelles acerbes.