captive

(redirected from CAPTIF)
Also found in: Dictionary, Thesaurus, Legal, Acronyms.

CAPTIVE

CardioShield Application Protects During Transluminal Intervention of Vein Grafts by Reducing Emboli. A trial designed to establish the safety and effectiveness of the MedNova CardioShield Bare Wire Myocardial Protection System during percutaneous transluminal coronary angioplasty (PTCA) and stent treatment of coronary saphenous vein bypass lesions.
 
Primary endpoint
MACE with 30 days of the procedure.
 
Conclusion
CardioShield was not superior to no protection and failed to demonstrate a noninferiority benefit when compared with the GuardWire system.

captive

said of naturally wild or feral animals kept in captivity for educational and scientific investigation with no attempt being made to domesticate them.
References in periodicals archive ?
Seuls les indiens du nord de la cote americaine pacifique semblent avoir condamne leurs captifs a un etat d'esclavage perpetuel, sans qu'il soit hereditaire toutefois ; Leland Donald, Aboriginal Slavery on the Northwest Coast of North America, Berkeley, University of California Press, 1997 aux pp.
Les valeurs afro-bresiliennes, fortement reliees aux valeurs africaines, seraient aussi des valeurs salvatrices puisque ce sont en elles et par elles que les captifs trouverent le moyen de ne pas disparaitre.
Des captifs traites dans la region septentrionale de l'Afrique, les Negres du Senegal, reputes << les plus belliqueux >> avec ceux de la Gambie (Lamiral 1789 : 265), passaient pour fiers, intelligents, superieurs, mais << impropres au jardin >>.
D'un bord a l'autre de l'Atlantique, d'une region a l'autre d'Haiti : une meme << traversee du milieu >>, a l'arrivee de laquelle le betail humain est baptise, a l'issue de laquelle tout est fait pour annihiler les references, les identifications, les attachements anciens de ces captifs en exil force.
A ce propos, il a cite comme exemples, les secteurs du tourisme, de l'agriculture et des services qui representent, selon lui, de [beaucoup moins que] grands gisements [beaucoup plus grand que] et des [beaucoup moins que] leviers importants [beaucoup plus grand que] pas suffisamment exploites, appelant a faire de ces secteurs des [beaucoup moins que] secteurs captifs [beaucoup plus grand que] pour la jeunesse algerienne.
A leur tour, les enfants nes des mariages avec des Iakoutes baptises ou avec des captifs se consideraient comme russes et, en raison de cela, devenaient plus tard une composante importante de la population urbaine.
Lors d'une traversee de l'Atlantique, tous deux furent laits captifs et amenes a Quebec dans les vaisseaux des freres Kirke auxquels Brule fit croire qu'Amantacha etait un prince du pays, ce qui valut a ce dernier les plus beaux habits anglais.
Dpistage de la surdit par la technique d~otomissions Acoustiques achat de l~appareil, des consommables captifs et des prestations de maintenance et de formation l~utilisation
Les malheureux captifs etaient conduits vers Madagascar, la Reunion ou l'Ele Maurice.
Sans doute peut-on deplorer le recours trop frequent et sans distance a des ecrits venant de l'interieur meme des professions, discours presentes sans veritable critique, mais c'est la la rancon de l'ecriture d'un ouvrage qui s'adresse a des publics captifs d'institutions prescriptrices.
Les Yi Noirs preferaient l'elevage a l'agriculture ; ils effectuaient des raids pour reduire des captifs en esclavage et faisaient egalement la traite des esclaves.
Viau y refait un survol des principaux points de vue des iroquoianistes sur le sujet, etablit une distinction importante entre adoption et esclavage des prisonniers de guerre et en arrive a voir dans ces deux pratiques des phenomenes d'integration des captifs chez les Iroquoiens prehistoriques et historiques.